Mobilité: A quand de vraies mesures ?

Le stationnement reste un problème en Ville de Fribourg et les autorités n'agissent pas. Le PDC propose pourtant des solutions innovantes !

La période d'essai de la bande cyclable de Pérolles s'achève. Pérennisation ou non? Les autorités communales y réfléchissent. Mais s'agit-il de la meilleure réponse à apporter aux enjeux et besoins de Pérolles et de ses habitants? Non. Sous ses attraits se cachent les oripeaux d'une mesurette aux visées électoralistes de certains membres de l'exécutif communal, faisant la part belle à une opposition dogmatique entre vélo et voiture. A quand les vraies mesures?


Pour ne pas envisager un plus grand axe piéton sur le boulevard, en concertation avec les habitants et les commerçants? Les étals et terrasses y fleuriraient, l'animation serait au rendez-vous, la végétation reprendrait ses droits, le mobilier urbain pourrait être repensé pour toutes et tous. De quoi faire la différence!


Un tel changement ne doit se faire au détriment de personne.


La voiture reste une nécessité pour nombre d'habitants, familles, employés et indépendants, auxquels l'accessibilité doit être garantie.

Cette accessibilité peut être garantie par l'adoption d'un vrai concept de mobilité, mêlant tous les types de transport et incitant un réel report modal, ainsi que par l'optimisation de l'utilisation des places de stationnement vides.


En fait, tout le monde s'y retrouverait. Les usagers peuvent cohabiter. Cela implique d'avoir une vision globale, d'y intégrer les parties prenantes et de coordonner les différentes mesures. Tout ce qui manque cruellement à la politique de mobilité de la Ville de Fribourg, qui ne fait plus rêver depuis une décennie. A quand les vraies mesures.


Courrier de lecteur paru dans le quotidien La Liberté du 2 septembre 2020.

4 vues0 commentaire